Pourquoi une orange?

Il était une fois une mère qui avait 2 enfants. Un jour, une dispute a éclaté entre les enfants pour partager une orange.

...Que font les parents dans ce cas?

Il y en a qui retirent l’orange et renvoient les enfants dans leur chambre.

Il y en a qui donnent l'orange à un enfant en promettant à l'autre son tour la fois prochaine.

Il y en a qui coupent l’orange en deux.

Et c’est ce dernier choix qu’a fait la mère.

L’orange a été coupée et les moitiés distribuées. Chacun des enfants surveillait à ce que les parts soient identiques, mais aucun n’avait l’air entièrement satisfait avec sa moitié.  Pourquoi?

Car l’un des enfants, après avoir jeté la peau de l'orange, a pressé la pulpe pour obtenir le jus, tandis que l’autre a jeté la pulpe en cherchant à utiliser le maximum de la peau pour la fabrication de muffins au zeste d'orange.

1-20161209_182759.jpg

Or si leurs besoins avaient été discutés avant de partager le fruit, chacun aurait pu recevoir la totalité de ce qui l’intéressait.

Dans notre société, nous sommes habitués soit à éviter le conflit, soit à obtenir une solution gagnant-perdant, soit instaurer un compromis ou chacun n’est qu’à moitié satisfait.

 

Cependant, la médiation basée sur la communication non-violente mène à une résolution satisfaisant les deux parties. Elle permet de :

  • Identifier et exprimer leurs besoins
  • Entendre et comprendre les besoins de l’autre
  • Apprendre à écouter sans juger
  • Formuler des demandes
  • Négocier les meilleures résolutions possibles

Voilà pourquoi l'image d'une orange me vient à l'esprit quand je pense à une communication réussie, à la gestion d'un conflit avec comme but une satisfaction bilatérale et des acquis de long terme.